[FR] Marché des studios indépendants et engagement social en 2017

Suite au premier article revenant sur le Top et le Flop 2017, ce volet aborde l’évolution du marché des studios indépendants et présente quelques belles réalisations (et jeux vidéo) sociales et humanistes de 2017.

Marché indépendant en 2017 et initiatives sociales

Saturation, visibilité et aubaine pour les studios indépendants

Le nombre de studios indépendants ne cessent d’augmenter en quantité et en qualité. La guerre est de plus en plus rude sur le marché des jeux “hardcore” (sur pc) à l’instar de celui des jeux mobiles.

La barrière des 6.000 jeux publiés sur une année sur Steam est franchie. Ce qui annihile le précédent record établi en 2016 avec 4207. En 2017, Steam aura vu autant de nouveaux jeux que pour la période 2005-2015 ! Soit une décennie !

Steam DirectUne augmentation de 40% depuis 2016 que l’on doit principalement à Steam Direct du système « Steam Greenlight » pour le nouveau service « Steam Direct ».

Le premier faisait appel aux recommandations des utilisateurs de la plateforme de Valve. Tandis que le nouveau système, lui, autorise tout titre s’acquittant d’un droit d’entrée 100$.

La difficulté pour se faire remarquer et de sortir du lot pour les indépendants n’a jamais été aussi importante.

Si Steam reste incontournable pour les jeux indépendants (même s’il existe  de nombreux concurrents), 2017 a vu naître un nouveau terrain d’expression pour leurs productions. En effet, l’arrivée de la Switch et la volonté de Nintendo d’y associer les indépendants est une véritable aubaine! De nombreux titres indés ont ainsi vécu une nouvelle jeunesse et ont explosé leurs records de vente.  Cette ruée vers l’or est loin d’être achevée au regard du succès de la nouvelle console hybride évoqué plus haut.

Pour réussir en 2018 et se faire remarquer, les studios indépendants possèdent donc un nouvel espace de jeu mais ils devront bien sûr travailler leur communication, leur communauté et leur marketing.

Égalité, reconnaissance et prise de conscience

De la place des femmes dans l’industrie vidéoludique au voyage d’une migrante syrienne en passant par la reconnaissance des minorités LGBT et des maladies psychiatriques, les jeux vidéo sont un formidable médium !

Malheureusement, la communauté des joueurs de jeux vidéo souffre d’un mal connu : les « trolls ». Ces derniers n’hésitent pas, derrière leur écran, à fustiger, insulter et menacer quiconque irait à l’encontre de leurs opinions (#GamerGate). Leurs cibles préférentielles étant évidement les femmes et les minorités.

Parmi les initiatives menées pour combattre ce phénomène, l’association « Women in Games » oeuvre énormément. Elle met en avant les femmes de l’industrie et réalise régulièrement des prises de paroles comme récemment à Montpellier ou lors de la Paris Games Week.

Que cela soit au sein des studios de développement ou dans le contenu de leurs jeux, il est important que les professionnels du jeu vidéo prennent le sujet à bras le corps et montrent l’exemple. A cet égard, « Normal lost phone » et “Another lost phone: Laura’s story” de Accidentals Queens ainsi que « NieR : Automata » de Square Enix en sont de très belles illustrations.

D’autres studios ont évoqué des thèmes qui m’ont touché cette année. Si vous êtes passé à côté de ces jeux, il n’est jamais trop tard:

« Bury Me, My Love », de The Pixel Hunt, illustrant l’exode des réfugiés syriens pour l’Europe. Je vous invite, par la même occasion, à découvrir le touchant Post Mortem de Florent Maurin.

 

« HellBlade : Senua’s Sacrifice » de Ninja Theory, dont l’héroïne souffre de troubles psychologiques. Retrouvez toutes les étapes de la création de HellBlade sur Youtube.

Ces productions de grandes qualités vous donnent à réfléchir sur la condition humaine et cela fait du bien à l’âme. J’espère que 2018 apportera, elle aussi, son lot de belles surprises de ce genre.

Do you like this post ?

Click on a star to rate it!

Average rating 0 / 5. Vote count: 0

No votes so far! Be the first to rate this post.

Leave a Reply

Your email address will not be published.